Le mariage en Algérie, à l’instar d’autres pays du Maghreb, a la particularité d’être célébré pendant plusieurs jours.

Mais contrairement aux pays voisins, le mariage algérien se déroule à la fois chez le futur époux et chez la future mariée.

Dans cet article, nous suivrons le mariage algérien de la Khotba à la Fatha.

Mariage algérien : La Khotba ou demande de mariage

Le mariage algérien commence toujours par la Khotba. Le futur mari doit demander la main de sa future épouse à sa famille.

Une fois que les deux familles ont conclu l’accord, la future épouse peut se voir offrir ce que l’on appelle « Khatem El Kelma » autrement dit « Bague de parole » en preuve d’engagement officiel.

Dans la foulé, les dates du mariage sont fixées et le délai entre les fiançailles et le mariage varie en fonction des moyens financiers, des circonstances familiales etc.

Généralement, les deux familles fixent un an entre la Khotba et la célébration du mariage, car selon le dicton arabe « La fête du mariage dure une nuit, ses préparatifs un an ».

Préparatifs traditionnels du mariage algérien

Le mariage algérien diffère selon la région où il est célébré.

Préparation du repas de mariage 

Si le mariage est célébré dans le respect des traditions, les repas sont tous réalisés à la maison.  La préparation dure deux jours.

Les hommes des deux familles sacrifient un mouton ou une vache en fonction du nombre d’invités au mariage.  Tandis que les femmes des deux familles préparent les plats, les pâtisseries et les gâteaux.

Le Hammam

Ce jour-là est exclusivement consacré à la détente et aux rituels de beauté avant mariage. La mariée se rend au Hammam, comme le souhaite la tradition maghrébine, accompagnée des femmes de sa famille dans un cortège de chants religieux, de prières et de youyous.

La cérémonie de « El Khouara »

Cette cérémonie de mariage est organisée et préparée par la mère de la mariée pour amies et les proches. La future épouse va défiler dans différentes robes orientales et traditionnelles devant ses invités.

La famille distribue des dragées, des boissons et des pâtisseries.

Repas du henné ou « El taâliq »

Pendant ce 5ème jour de célébration du mariage algérien, les femmes de la famille du marié s’occupent du tatouage de henné de la mariée, en guise de bienvenue.

La future épouse algérienne est habillée d’une robe  de mariage traditionnelle nommée « Charb Ezdaf ».

Aussi, les femmes de la famille du mari offrent à la fiancée une valise blanche ou « Jehaz ». Celle-ci contient des sous-vêtements, des jupons, des parfums etc.

La tradition du mariage algérien dit que le contenu de la valise doit rester secret et ne sera dévoilé que lors de la pose du henné. Suite à cela, les invités devront offrir des cadeaux à la mariée.

Mariage algérien : Réunion des deux époux

Après avoir été coiffée et maquillée, la future épouse se rendra enfin chez sa belle-famille.

Le mari doit aller chercher sa future épouse, accompagné d’un cortège de voitures décorées de fleurs et de rubans dont les klaxons alerteront le quartier.

Dernier jour du mariage algérien : mariage civil et religieux

Un dernier repas est donné pour rendre hommage aux parents de la mariée, venus vois leur fille.

Le mariage religieux ou « Fatha » est célébré par un Imam chez les parents de la future mariée.

Une fois le mariage religieux officialisée, le mariage civil peut avoir lieu et être célébré.