Pour approcher et sculpter le bois de thuya il faut être un artisan averti. Le thuya est un bois rare surtout présent dans la ville d’Essaouira. Ce beau bois, d’une agréable odeur, devient de nos jours de plus en plus rare ce qui fait qu’il soit très convoité !

Ce n’est pas une devinette, et on l’aura compris, le bois en question est le Thuya. Ce bois se prête parfaitement bien à la technique artisanale. Il est de ce fait surtout utilisé pour des objets de décoration plutôt que des articles utilitaires.
La taille réduite de ses racines ne permet pas de le travailler dans des structures imposantes. C’est pour cette raison même que ce bois est utilisé par les artisans et non les ébénistes ou menuisiers ordinaires.

Essaouira est une belle ville côtière du Maroc. Elle est bien connue pour sa marqueterie artisanale en racine de bois de thuya, bois au parfum caractéristique et assez souvent travaillé avec du citronnier.

L’art de la marqueterie est apparue au début du 19em siècle au Maroc, et les sultans de l’époque ont fait appel aux artisans pour la fabrication d’objets de décoration, de meubles ou d’instruments de musique …

La marqueterie consiste à coller sur un fond de menuiserie une mosaïque de bois précieux où peuvent vienir s’incruster des débris de coquillages comme la nacre, ou des filaments de métal argenté. Elle est aussi décorée d’ornements floraux ou de formes géométriques.

À Essaouira, la marqueterie artisanale en bois de thuya se décline sous de plusieurs formes: boîtes, boîtes à bijoux, pots, jeux, table…

Les artisans, d’origine souiri (habitants de Essaouira) pour la plupart, sont excellent à travailler ce bois précieux, à savoir faire ressortir le veinage du bois et à le rendre lisse ainsi que brillant par un fin polissage puis un vernissage manuel.

À Essaouira, les artisans perpétuent ce travail centenaire en mêlant savamment le Thuya, le bois de Cèdre, le bois de Lime, les coquillages, qui donnent aux objets un raffinement luxueux pour le plaisir des yeux et celui du toucher.