Le mariage en Inde est un événement très important dans la vie des mariés.

En effet, le mariage hindou est un mariage sacré et religieux, dicté par des traditions ancestrales suivies depuis plusieurs siècles.

Et comme pout tous les mariages religieux, le mariage en Inde possède ses propres coutumes qui font de lui un événement très spécial.

Nous allons découvrir comment un mariage hindou se déroule ainsi que les coutumes et traditions qui le distinguent.

Les rituels avant le mariage hindou

Avant de sceller l’union des jeunes mariés hindous, eux-mêmes et leurs familles doivent accomplir un bon nombre d’actes précédant le mariage.

  • La rencontre des familles des mariés

Cette étape du mariage Hindou est appelé le « nichayadartham », ce mot peut être traduit en français par le mot « engagement« .

Lors de cette rencontre, plusieurs sujets sont abordés de nombreuses décisions sont prises concernant la dot ou la date de la cérémonie de mariage.

Pour cela, les deux familles font appel à un voyant qui évaluera la compatibilité du couple et décidera du cadre temporel du mariage en fonction des indications données par les astres.

Mariage hindou : Déroulement du jour J

La cérémonie du mariage hindou nommée « kalianon » est rythmée pas de nombreux rites qu’il convient de respecter au risque de compromettre la longévité du mariage.

Le marié arrive en à dos d’éléphant, de cheval ou à bord d’une voiture de luxe et attend la mariée afin de lui passer un collier de fleurs autour du cou.

Le prêtre qui chapotera le mariage, accomplit les rituels ou « mandap  » en présence des époux et de leurs parents.

Une prière est d’abord consacrée à « Ganesh« , le dieu de la chance et de la sagesse.

Lors de la cérémonie de mariage, les mains des jeunes mariés sont unis mais ces derniers sont séparés par un drap de couleur rouge et ne peuvent se voir.

Sur les têtes des mariés est placée une pâte à base de sucre de canne et de cumin aux vertus positives avant de faire tomber le drap.

Aussi, pour symboliser la longévité de leur mariage, les écharpes des deux mariés sont nouées.

Les époux s’envoient chacun une poignée de riz et font 7 fois le tour du feu sacré pour conclure la cérémonie de mariage.

Après le rituel du « Mandap », des festivités propres au mariage hindou ont lieu, où les invités sont conviés à se sustenter, boire et danser à l’honneur des nouveaux mariés.

La dot du mariage indien

La dot appelé « Dahej » est un élément primordial lors de la conclusion d’un mariage en Inde.

En effet, la dot consiste à ce que la famille de la mariée  paye une certaine somme d’argent à la famille du marié.

Le montant de la dot de mariage est fixé en fonction de plusieurs critères. En fonction de la caste à laquelle appartient le marié, de sa place au sein de la famille (fils aîné, cadet ou benjamin et de son statut au sein de la société indienne).